Valve tricuspide

En anatomie, les valves cardiaques sont des structures du cœur, séparant les différentes cavités et empêchant le sang de refluer dans le mauvais sens.


Catégories :

Anatomie cardiaque - Anatomie du système cardio-vasculaire - Anatomie humaine par système

En anatomie, les valves cardiaques sont des structures du cœur, séparant les différentes cavités et empêchant le sang de refluer dans le mauvais sens.

La valve tricuspide est la valve cardiaque qui sépare l'oreillette droite du ventricule droit. La valve mitrale et la valve tricuspide sont aussi nommée valves atrio-ventriculaires car elles séparent les oreillettes des ventricules.

Base des ventricules exposés par l'ablation de l'atrium. Valve tricuspide visible en bas à droite. Gray's Anatomy.
Heart numlabels.png
  1. Oreillette droite
  2. Oreillette gauche
  3. Veine cave supérieure
  4. Aorte
  5. Artère pulmonaire
  6. Veine pulmonaire
  7. Valve mitrale
  8. Valve aortique
  9. Ventricule gauche
  10. Ventricule droit
  11. Veine cave inférieure
  12. Valve tricuspide
  13. Valve sigmoïde (pulmonaire)

Anatomie

Elle se compose de trois feuillets, insérées sur un anneau (l'anneau tricuspidien) séparant l'oreillette droite du ventricule droit.

Physiologie

Fermée au cours de la systole ventriculaire, elle s'oppose au reflux du sang dans l'atrium. Au cours de la diastole, elle s'ouvre et s'abaisse pour laisser passer le sang de l'atrium dans le ventricule.

Mécaniquement, on peut dire qu'elle joue le rôle de soupape; elle règle le cours du sang dans la partie droite du cœur au cours de la révolution cardiaque.

Rôles de la valve tricuspide

La valve tricuspide empêche le reflux du sang entre l'oreillette droite et le ventricule droit.

Techniques d'exploration

La valve tricuspide est une structure fine et mobile et demandant donc une définition spatio-temporelle importante pour bien être analysée.

Maladies

La valve tricuspide est à l'origine de certaines maladies (les valvulopathies) quand elle n'assure plus ses différentes fonctions.

L'atteinte de la valve tricuspide est la plus rare des valvulopathies cardiaques. Elle est fréquemment associée à une atteinte valvulaire ou myocardique gauche. Il s'agit surtout d'insuffisance tricuspide (ou fuite), le rétrécissement tricuspide étant aujourd'hui exceptionnel. L'insuffisance tricuspide fonctionnelle est secondaire à la dilatation de l'anneau tricuspide par dilatation du ventricule droit sans lésion organique des feuillets valvulaires. L'insuffisance tricuspide organique est généralement séquelle d'un rhumatisme articulaire aigu.

Il existe particulièrement souvent une fuite tricuspidienne minime chez le sujet normal. Celle ci permet d'évaluer la différence de pression entre l'oreillette droite et le ventricule droit à l'échocardiographie et de calculer ainsi la pression systolique de l'artère pulmonaire, indice important de la fonction cardiaque.

Les techniques chirurgicales incluent plastie et remplacement valvulaire.

Sources

Recherche sur Google Images :



"Valve tricuspide"

L'image ci-contre est extraite du site vulgaris-medical.com

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (535 x 480 - 38 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Valve_tricuspide.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 21/11/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu