Valve mitrale

La valve mitrale ou valve bicuspide ou valvule mitrale est la valve cardiaque qui sépare l'oreillette gauche du ventricule gauche.


Catégories :

Anatomie cardiaque - Anatomie du système cardio-vasculaire - Anatomie humaine par système

La valve mitrale (VM) ou valve bicuspide ou valvule mitrale est la valve cardiaque qui sépare l'oreillette gauche du ventricule gauche. La valve mitrale et la valve tricuspide sont aussi nommée valves atrio-ventriculaires car elles séparent les oreillettes des ventricules.

Base des ventricules exposés par l'ablation de l'atrium. Valve bicuspide visible en bas à gauche. Gray's Anatomy.
Heart numlabels.png
  1. Oreillette droite
  2. Oreillette gauche
  3. Veine cave supérieure
  4. Aorte
  5. Artère pulmonaire
  6. Veine pulmonaire
  7. Valve mitrale
  8. Valve aortique
  9. Ventricule gauche
  10. Ventricule droit
  11. Veine cave inférieure
  12. Valve tricuspide
  13. Valve sigmoïde (pulmonaire)

Anatomie

L'appareil mitral est constitué de 3 éléments : un anneau, un voile constitué de 2 valves et un appareil sous-valvulaire composé des cordages et des piliers.

Les deux valves mitrales sont fixées sur un anneau fibreux, dont la partie antérieure (le tiers de sa circonférence) correspond à l'insertion de la grande valve, sous l'anneau aortique et la partie postérieure (les deux tiers de sa circonférence) à l'insertion de la petite valve. Cette dernière portion est mobile et correspond à la partie pouvant se dilater lors des maladies cardiaques comportant une dilatation du ventricule gauche et celle de l'anneau.

La valvule mitrale comporte deux valves : la grande valve (ou valve septale, ou feuillet antérieur) particulièrement mobile et la petite valve (ou valve pariétale ou feuillet postérieur) qui servant de butée à la grande valve pour assurer la coaptation et permettre la continence lors de la contraction (systole) ventriculaire. On peut distinguer deux faces : la face supérieure ou auriculaire (c'est-à-dire, donnant sur l'oreillette gauche) et la face inférieure ou ventriculaire.

Il est constitué de 2 piliers musculaires et de cordages. Les cordages, constitués de tissus élastiques (non musculaire) relient le sommet des piliers aux 2 valves. Les cordages primaires s'insèrent sur le bord libre des valves et les cordages secondaires sur la face inférieure (ou ventriculaire) des valves.

Lors de la diastole, en position ouverte, la valve mitrale a un aspect d'entonnoir, avec un diamètre de 32 mm au niveau de l'anneau et de 26 mm au niveau du sommet des valves.

La surface mitrale normale est de 4 à 6 cm² chez l'adulte.

Le nom mitral provient de sa ressemblance avec la mitre d'un évêque.

Physiologie

La diastole (ou relâchement, par opposition à la systole=contraction) ventriculaire est scindée en trois phases suivant la variation de son volume : successivement, on a une courte phase de relaxation isovolumétrique (ventricule de volume constant et minimal), une phase de remplissage passive du ventricule et une phase de remplissage active par contraction des oreillettes.

Au cours de la phase de relaxation isovolumique, les valves aortique et mitrales sont fermées : la pression dans le ventricule chute rapidement. Dès que cette pression devient inférieure à la pression auriculaire, la valve mitrale s'ouvre. Le ventricule se remplit alors rapidement tandis que l'oreillette est au repos (remplissage ventriculaire passif lors de la diastole), puis le remplissage ralentit et enfin survient la contraction (systole) auriculaire (remplissage actif).

Cette systole auriculaire contribue d'autant plus au remplissage que la fréquence cardiaque est élevée. Son rôle est spécifiquement important en cas d'obstacle à l'écoulement du flux sanguin entre les oreillettes et les ventricules comme lors du rétrécissement mitral. Dans ce dernier cas, l'obstacle mécanique se traduit sur le plan hémodynamique par la naissance d'un gradient de pression diastolique plus important entre l'oreillette et le ventricule gauche. Ce gradient est d'autant plus élevé que la surface valvulaire est basse et d'autant plus élevé que le débit traversant l'orifice sténosé est élevé/ La mesure de cette différence de pression entre l'oreillette gauche et le ventricule gauche durant la diastole permet ainsi d'estimer la surface de la valve mitrale par la formule de Gorlin.

Rôles de la valvule mitrale

Systole auriculaire : à droite sur le schéma, le sang passe de l'oreillette gauche vers le ventricule gauche à travers la valve mitrale ouverte
Systole ventriculaire : à droite sur le schéma, la valve mitrale se ferme afin d'empêcher la régurgitation du sang vers l'oreillette gauche

La valvule mitrale a deux rôles bien différents :

La valve mitrale assure un rôle de valve anti-retour entre l'oreillette gauche et le ventricule gauche, imposant un sens unique à la circulation du sang. Ainsi au niveau du cœur gauche lors d'une révolution cardiaque, le sang peut passer normalement de l'oreillette gauche vers le ventricule gauche puis du ventricule gauche vers l'aorte.

Une valve mitrale fonctionnant normalement a par conséquent pour rôle d'assurer la perméabilité et la continence auriculo-ventriculaire :

Techniques d'exploration

Mouvements de la valve mitrale en échocardiographie tridimensionnelle

La valve mitrale est une structure fine et mobile et demandant donc une définition spatio-temporelle importante pour bien être analysée.

Maladies

Congénitales

Acquises

La valve mitrale est à l'origine de certaines maladies (les valvulopathies mitrales) quand elle n'assure plus ses différentes fonctions.

Recherche sur Google Images :



"de la valve mitrale"

L'image ci-contre est extraite du site vulgaris-medical.com

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (535 x 432 - 23 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Valve_mitrale.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 21/11/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu