Vagin

Le vagin est l'organe femelle de copulation et le canal de la mise au monde chez les mammifères. C'est un tractus tubulaire qui relie l'utérus hors du corps chez les mammifères femelles, ou qui le relie au cloaque chez les oiseaux et reptiles femelles.


Catégories :

Article anthropocentrique - Appareil reproducteur féminin - Appareil reproducteur - Anatomie humaine par système

Recherche sur Google Images :


Source image : jukylie.blogspot.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • organe féminin musculo-membraneux s'étendant de la vulve (orifice sexuel féminin) jusqu'à l'utérus (réceptacle de l'ovule, fécondé ou pas) et plus exactement jusqu'à l'entrée du col de l'utérus (orifice servant à pénétrer l'intérieur de l'utérus lui-même). (source : eurohealth)

Le vagin (du latin vagina, «fourreau») est l'organe femelle de copulation et le canal de la mise au monde chez les mammifères. C'est un tractus tubulaire qui relie l'utérus hors du corps chez les mammifères femelles, ou qui le relie au cloaque chez les oiseaux et reptiles femelles. Les insectes et d'autres invertébrés ont un vagin, qui est la partie terminale de l'oviducte.

Anatomie sexuelle interne de la femme.
Coupe sagittale d'un bassin de femme
Vagin et vulve :
1. Capuchon du clitoris
2. Clitoris
3. Petites lèvres.
4. Méat urinaire
5. Orifice vaginal
6. Raphé du périnée
7. Anus

On dit quelquefois vagin pour faire référence à la totalité de l'appareil génital extérieur de la femme, mais c'est erroné ; le vagin est interne. Les parties externes sont la vulve ou, tout simplement, le sexe féminin. L'orifice du vagin se trouve dans le vestibule de la vulve, en arrière de l'orifice urétral. Le vagin monte vers l'utérus ; le cul-de-sac vaginal (fornix) entoure le col (cervix) de l'utérus. Il est long de 10 à 12 cm.

Les parois de ce tube fibromusculaire sont des muqueuses capables de se lubrifier lors de l'excitation sexuelle (le fluide alors sécrété se nomme la cyprine). Pour la majorité des femmes, le vagin interne est une partie fortement érogène, tout comme le clitoris externe ; ces femmes peuvent quelquefois atteindre l'orgasme par stimulation du vagin. Une surface spécifiquement érogène dans le vagin serait le «point G», zone histologiquement riche en terminaisons nerveuses, se trouvant sur la partie supérieure du vagin, vers l'os pubien. Cependant, aucune démonstration n'a pu être apportée d'un rapport entre la zone anatomique plus riche et un plaisir plus grand.

Hygiène vaginale et médicaments locaux

Outre l'introduction du pénis, de doigts ou d'objets lors de pratiques sexuelles, une grande partie des femmes introduisent un tampon hygiénique dans leur vagin pendant leurs menstruations afin d'absorber l'épanchement sanguin. Le tampon, se chargeant en sang, doit être régulièrement changé. Voici aussi l'usage de diaphragmes contraceptifs (système positionné sur le col de l'utérus pour l'obstruer) et d'ovules vaginaux (médicaments de même consistance que les suppositoires, à placer dans le vagin), à but thérapeutique, contraceptif ou lubrifiant.

Enfin, on pratique quelquefois la douche vaginale, à savoir le lavage du vagin avec eau ou de solutions désinfectantes ou thérapeutiques introduite par une canule ; cette pratique, jadis utilisée comme un incertain moyen contraceptif, est aujourd'hui déconseillée sauf sous avis médical, la douche vaginale ayant un intérêt contraceptif particulièrement douteux et risquant en particulier de déstabiliser l'équilibre de la flore vaginale, et même de la détruire.

Coupe du vagin

Le vagin ne nécessite en effet aucun nettoyage, sauf maladie. S'il y a des levures (du type Candida albicans) qui ne partent pas peut-être après application d'une crème, les pilules d'azoles antimycosiques, tels le fluconazole agissent.

L'examen gynécologique du vagin et le frottis cervico-vaginal (Papanicolaou) se pratiquent avec un spéculum.



Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Vagin.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 21/11/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu