Système nerveux autonome

Le dispositif nerveux autonome végétatif ou dispositif nerveux viscéral) est la partie du dispositif nerveux responsable des fonctions automatiques telles que la digestion, la sudation.


Catégories :

Système nerveux autonome - Neuroanatomie - Anatomie humaine par système


Le dispositif nerveux autonome (aussi nommé dispositif nerveux (neuro-) végétatif ou dispositif nerveux viscéral) est la partie du dispositif nerveux responsable des fonctions automatiques telles que la digestion, la sudation... Le dispositif nerveux autonome ou viscéral contient des neurones périphériques mais également centraux (cf plus bas).

Le maintien de l'équilibre du milieu intérieur, ou homéostasie, implique des interactions complexes entre des aspects physiologiques et comportementaux. Langley a, en 1903, introduit la notion de dispositif nerveux autonome pour décrire la composante du dispositif nerveux en charge de cette fonction, en opposition à des neurones contrôlant volontairement ou consciemment des fonctions telles que le mouvement d'un membre. Langley décrivait le dispositif nerveux autonome comme principalement moteur, régulant les glandes sécrétrices, les muscles cardiaques et les muscles lisses des viscères et des vaisseaux sanguins. Il n'y intégrait pas les fibres afférentes qu'il considérait comme mineures et purement somatiques (relayant essentiellement les sensations comme la douleur).

Cette vision ancienne d'un dispositif nerveux autonome essentiellement moteur persiste toujours. On sait cependant actuellement que la majorité des fibres contenues dans le nerf vague, par exemple, sont sensorielles et relaient les sensations viscérales impliquées dans l'homéostasie. Cette nomenclature a qui plus est été remise en cause, au profit du terme de dispositif nerveux viscéral (Blessing, 1997). Ce terme de dispositif nerveux viscéral est plus approprié car il caractérise fonctionnellement les neurones qui le composent.

Le dispositif nerveux autonome contrôle en effet les fonctions respiratoire, digestive et cardiovasculaire : il agit sur la motricité et les sécrétions viscèrales, les glandes exocrines et endocrines et la vasomotricité. Son territoire moteur inclut par conséquent la totalité des muscles lisses. Sur le plan sensoriel, il traite les informations en provenance de la sensibilité viscérale (pression sanguine, dilatation des intestins... ).

Il se compose de voies afférentes (composées par les ganglions sensoriels crâniens) relayant les informations sensorielles, comme les mesures de la pression artérielle ou de la teneur en oxygène du sang. Ces informations convergent au niveau d'un centre intégrateur, le noyau du tractus solitaire, localisé dans le dispositif nerveux central. Ce dernier envoie des informations dans les voies efférentes pour modifier par exemple la dilatation des bronches ou la libération de sucs digestifs.

Le dérèglement du dispositif nerveux autonome ou viscéral entraine une dystonie ou dysautonomie neurovégétative.

La partie efférente du dispositif nerveux autonome ou viscéral est divisée en trois composantes : le dispositif nerveux entérique et deux dispositifs aux fonctions antagonistes, le dispositif nerveux orthosympathique et le dispositif nerveux parasympathique.

Structure du dispositif nerveux autonome

Le SNA se compose des dispositifs sympathique, parasympathique et entérique. Les dispositifs sympathiques et parasympathiques exercent le plus souvent des effets antagonistes sur les mêmes organes cibles.

Le dispositif sympathique est associé à la mobilisation de l'énergie en période de stress. Les effets sympathique sont la dilatation de pupilles et des bronchioles, l'augmentation du rythme cardiaque et respiratoire et de la pression sanguine. L'action du dispositif sympathique est permanente mais essentielle en situation d'urgence.

Le dispositif nerveux parasympathique (repos et digestion) économise l'énergie et maintient les activités de base à leurs niveaux copilotes.

Voir aussi

Recherche sur Google Images :



"Le système nerveux autonome"

L'image ci-contre est extraite du site stop-au-stress.fr

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (313 x 320 - 30 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_nerveux_autonome.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 21/11/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu