Système digestif

Le dispositif digestif est la totalité des organes qui chez les animaux a pour rôle d'assurer l'ingestion et la digestion des aliments pour en extraire l'énergie et les nutriments nécessaires à la survie de l'organisme qui sont ensuite absorbés par l'organisme.


Catégories :

Système digestif

Le dispositif digestif est la totalité des organes qui chez les animaux a pour rôle d'assurer l'ingestion et la digestion des aliments pour en extraire l'énergie et les nutriments nécessaires à la survie de l'organisme qui sont ensuite absorbés par l'organisme. Ce dispositif est essentiel à la vie des animaux et se retrouve obligatoirement pour l'ensemble des espèces. Le rôle du dispositif digestif est aussi d'assurer l'excrétion des matières alimentaires qui n'ont pu être absorbées par l'organisme.

Le dispositif digestif fluctue de manière plus ou moindre d'un animal à un autre. Ainsi il peut être particulièrement simple pour les organismes unicellulaires et les éponges où il n'y a pas de dispositif digestif différenciés et où la digestion des aliments se fait au sein même de leurs cellules. Ou bien être différencié mais sans spécialisation comme chez les cnidaires et les vers plats où la digestion est assurées au sein de la cavité gastrovasculaire et où la bouche et l'anus sont indifférenciés. La spécialisation débute quand la bouche et l'anus sont différenciés et qu'ainsi les aliments passent successivement dans une série d'organes plus ou moins nombreux selon les espèces. Les nématodes sont un exemple de dispositif digestif spécialisé particulièrement simple ne disposant que d'une bouche, d'un pharynx, d'un intestin et d'un anus. Mais le nombres d'organes et leur complexité peut augmenter selon le régime alimentaire qui nécessite plus où moins de traitement pour que la digestion soit assurée. C'est ainsi que les ruminants disposent de plusieurs organes supplémentaires et d'un estomac à plusieurs chambres.

L'étude du dispositif digestif d'un animal sert à déterminer de nombreuses choses sur son régime et comportement alimentaire. C'est ainsi qu'avec les seuls dents, les anthropologues sont capables de déterminer si un hominidé était en majorité herbivore ou omnivore.

Rôle

Les plantes sont capables de produire des composés organiques (elles sont autotrophes), contrairement aux animaux qui en sont incapables et sont ainsi obligés de se nourrir d'êtres vivants (ils sont hétérotrophes). Les composés organiques ingérés servent à deux choses :

Les molécules organiques ingérées sont assez complexes et nécessitent d'être digérées par l'organisme pour être réduites en plus petites molécules. Une fois réduites, elles sont absorbées, l'ensemble des autres éléments sont évacués du dispositif digestif.

Types

Bien que les éponges soient des animaux, la digestion de leur nourriture est intracellulaire, comme chez la bactérie. Mais des animaux plus complexes, comme l'hydre, ont développé une cavité gastrovasculaire ou la nourriture est acheminée pour y être digérée sous l'effet de diverses enzymes.

Le dispositif digestif se spécialise quand il y a une séparation de la bouche (par où pénètre la nourriture) et l'anus (par où sont expulsés les déchets). Dans le cas de l'hydre, la bouche et l'anus sont indéfférenciés, ce qui n'est pas le cas de la nématode qui a développé un tractus digestif unidirectionnel où la nourriture passe successivement par la bouche, le pharynx, l'intestin et l'anus.

Selon leur régime alimentaires, les animaux sont classés en trois groupes :

Ces régimes alimentaires ont obligation la spécialisation de l'ensemble des organes composant le dispositif digestif.

Bouche

Article détaillé : Bouche.

La bouche est le point d'entré de la nourriture. Chez certains animaux, comme l'Homme, des glandes salivaires produisent ce liquide qui permet de mouiller les aliments pour favoriser la déglutition mais également pour éviter l'abrasion des tissus composants le pharynx et l'œsophage. La salive contient des enzymes permettant de prédigérer certains composés organiques, comme c'est le cas de l'amidon. La digestion salivaire est le plus souvent minimale chez les carnivores, car il ingurgite leur nourriture sans véritablement la mâcher, contrairement aux herbivores.

La bouche a des formes particulièrement différentes selon les espèces. Un exemple de cette diversité est présent chez les insectes où les formes de leurs pièces buccales sont aussi différentes que leur régimes alimentaires.

Dent

Article détaillé : Dent.

Selon le régime alimentaire, les dents ont différentes utilités. Chez les carnivores elles servent à arracher la nourriture et sont à cet effet pointues et sans surface plate. contrairement aux herbivores qui mâchent les plantes pour en extraire la cellulose, leur dents sont par conséquent plates et crénelés.

Chez les omnivores, comme l'Homme, on retrouve ces deux types de dents. La partie antérieure correspond à un carnivore avec les canines, tandis que la partie postérieure est de type herbivore avec les molaires.

Chez les animaux dépourvues de dents (comme les oiseaux), la mastication est assurée par un organe spécialisé, le gésier.

Langue

Article détaillé : Langue (anatomie) .

La langue assure plusieurs rôles et pas obligatoirement liés à la nutrition comme c'est le cas de la phonation. Elle assure le mélange de la nourriture avec la salive et une fois les aliments correctements mâchés, la langue déplace ces derniers vers l'arrière de la bouche où la déglutition débute.

Pharynx

Article détaillé : Pharynx.

Lors que les aliments arrivent dans le pharynx, un réflexe déclenche plusieurs mouvements différents selon les espèces. Ainsi chez les vertébrés le larynx pousse la glotte contre l'épiglotte évitant ainsi aux aliments de se retrouvé dans tractus respiratoire.

Œsophage

Article détaillé : Œsophage.

Le réflexe déclenché par la pression dans le pharynx déclenche aussi dans l'œsophage, qui un tube musculeux, un péristaltisme, qui est une série de contractions musculaires permettant aux aliments mâchés de se déplacer vers l'estomac. L'entrée dans l'estomac est , selon les espèces, contrôlés par un sphincter et évitant mais aussi les aliments dans l'estomac, qui baignent dans des sécrétions acides, ne remontent dans l'œsophage et n'abîme ce dernier.

Estomac

Article détaillé : Estomac.

L'Estomac est un organe creux localisé sous le diaphragme dont une poche qui sécrète de l'acide chlorhydrique qui est essentiel dans la digestion. Selon le régime alimentaire des animaux, l'estomac peut avoir une structure particulièrement différentes. Ainsi certains herbivores, l'ensemble des carnivores et omnivore ont une seule poche et sont à ce titre des animaux monograstrique. Les ruminants par contre sont plurigastrique car il est indispensable pour eux à cause de leur régime alimentaire riche en cellulose de régurgiter leur nourriture pour la remastiquer.

Gésier

Article détaillé : Gésier.

Intestin

Article détaillé : Intestin.

Intestin grêle

Article détaillé : Intestin grêle.

Côlon

Article détaillé : Côlon.

Anus

Article détaillé : Anus.

Organes accessoires

Foie

Article détaillé : Foie.

Vésicule biliaire

Article détaillé : Vésicule biliaire.

Pancréas

Article détaillé : Pancréas.

Voir aussi

Recherche sur Google Images :



"Cet article est une ébauche"

L'image ci-contre est extraite du site fr.vikidia.org

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (350 x 485 - 20 ko - gif)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_digestif.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 21/11/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu