Striatum

En neuroanatomie, le striatum est une structure nerveuse paire constituée par le noyau caudé et le putamen. Ces deux structures, noyau caudé et putamen font partie des ganglions de la base.



Catégories :

Neuroanatomie - Anatomie humaine par système - Ganglions de la base

Vue en 3D du striatum (en rouge).


En neuroanatomie, le striatum (ou neostriatum) est une structure nerveuse paire constituée par le noyau caudé et le putamen. Ces deux structures, noyau caudé et putamen font partie des ganglions de la base. Les nombreux faisceaux de fibres de cette région lui donnent un aspect strié, d'où son nom.

Le Striatum est impliqué dans le mouvement volontaire mais surtout dans la motricité automatique c'est-à-dire la motricité extra-pyramidale. La maladie de Parkinson et la maladie de Huntington sont caractérisées par des lésions dans cette région du cerveau, avec comme conséquence une motricité fortement perturbée.

L'archéostriatum correspond à la partie du noyau caudé en rapport avec l'hippocampe, c'est-à-dire la tête du noyau caudé. Il reçoit des afférences venant du tronc cérébral, du rhinencéphale et du bulbe olfactif.

Le paléostriatum regroupe le pallidum et le putamen.


Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Striatum.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 21/11/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu