Rotule

La patella ou rotule est un petit os plat, triangulaire localisé à la partie antérieure du genou et articulé avec le fémur.


Catégories :

Squelette du membre inférieur - Système squelettique - Anatomie humaine par système - Genou

Recherche sur Google Images :


Source image : forum-auto.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • Petit os plat, triangulaire, à angles arrondis, positionné en avant du genou, à l'endroit où le fémur s'articule avec le tibia; Pièce de forme sphérique utilisée comme articulation dans les organes qu'on doit pouvoir orienter dans l'ensemble des sens (source : fr.wiktionary)
  • Articulation donnant la possibilité un mouvement entre le cadre d'un sommier et les lattes. La rotule peut être suspendue (c'est-à-dire : montée sur suspension) pour augmenter le soutien. (source : matelpro)
Une rotule humaine gauche.
Les rapports anatomiques de la patella.

La patella (nouvelle nomenclature) ou rotule (ancienne nomenclature) est un petit os plat, triangulaire localisé à la partie antérieure du genou et articulé avec le fémur.

La rotule est l'os sésamoïde localisé à la face antérieure (avant) du genou, dans le tendon du muscle quadriceps fémoral.

Le terme patellaire (en anglais patellar), dont le synonyme est rotulien, sert à désigner tout ce qui est en rapport avec la rotule. C'est ainsi qu'on parle de la recherche du réflexe patellaire et de son abolition (signe de Westphal).

Anatomie

La rotule se présente sous la forme d'un os triangulaire dont la pointe est dirigée vers le bas, c'est-à-dire vers le tibia.

On lui décrit 2 faces, 3 bords et un sommet (Apex).

Elle participe à la constitution du squelette du genou en donnant la possibilité les mouvements de flexion-extension (replier et étendre la jambe) du genou.

Sa face articulaire, c'est-à-dire regardant le fémur, est recouverte de cartilage.

La rotule est localisée superficiellement, et par conséquent est palpable immédiatement sous la peau.

Elle se situe entre le tendon du quadriceps (qui la maintient en place) et le tendon patellaire (anciennement rotulien) en bas (par lequel elle est reliée au tibia).

Les bords

Bord supérieur ou base

À la partie postérieure s'attache la capsule de l'articulation.

À la partie antérieure s'attache le tendon quadricipital :

les fibres du Muscle droit fémoral.

les fibres du Muscle vaste latéral et du Muscle vaste médial.

les fibres du Muscle vaste intermédiaire.

Bord latéral

Le bord latéral se dirige obliquement en dedans et en bas. A la partie postérieure s'attachent les fibres du Muscle vaste latéral A la partie antérieure s'attachent les fibres du rétinaculum patellaire.

Bord médial

Le bord médial se dirige obliquement en dehors et en bas. A la partie postérieure s'attachent les fibres du Muscle vaste médial A la partie antérieure s'attachent les fibres du rétinaculum patellaire.

Le sommet ou apex

L'apex se situe au point de rencontre des bords latéral et médial de la patella.

Il donne attache au ligament patellaire renforcé en avant par le tendon du droit fémoral.

La totalité forme le tendon patellaire.

L'apex est accessible à la palpation, genoux en extension.

Les faces

Face antérieure ou ventrale

La face antérieure de la patella est globalement convexe.

Sa partie supérieur est rugueuse et donne attache au Muscle droit fémoral.

Sa partie inférieure est lisse.

Face postérieure ou dorsale

Les 3/4 supérieures : surface quadrilatère, scindée en deux champs (ou joue) par une crête verticale mousse. Cette crête est plus proche du bord médial. On a par conséquent deux champs, un latéral et un médial.

Le champ latéral est plus grand que le médial. Il est concave en tout sens et regarde en arrière et en dehors (postérieurement et latéralement).

Le champ médial est concave en tout sens mais la concavité est plus faible que celle du champ latéral. Le champ médial se sépare en deux parties, via une crête mousse, discrète, oblique en bas et en dedans. La partie inférieure est plus étendue que la partie supérieure, elle est un peu concave et regarde vers l'arrière. la partie supérieure du champ médial est plus petite et de forme triangulaire. Elle regarde en haut en dedans et en arrière.

Enfin, la partie inférieure de la face postérieure, par conséquent proche de l'apex, donne insertion au :

Physiologie

La rotule s'articule en arrière avec l'extrémité inférieure du fémur nommée la trochlée, donnant ainsi l'articulation fémoro-patellaire.

Le rôle de la rotule est de renforcer le muscle quadriceps agissant en quelque sorte comme une poulie qui décompose une force.

Le ligament patellaire (patella = rotule) est un ligament particulièrement fort constituant le prolongement du tendon du muscle quadriceps fémoral et qui va de la rotule au tibia.

Physiopathologie

La fracture de la rotule est assez fréquente chez l'adulte et résulte le plus fréquemment d'un traumatisme direct sur le genou. Elle se définit par une hémarthrose (épanchement sanguin dans l'articulation) visible par une augmentation de volume du genou.

Traitement

Le traitement de la fracture de la rotule consiste à immobiliser les deux fragments osseux lorsqu'il n'existe pas de déplacement.

En cas de déplacement, il est indispensable d'opérer et de mettre en place une ostéosynthèse (cerclage de la rotule) qui consiste à faire pénétrer un fil de fer sous forme de 8 à travers les différents fragments de rotule (haubanage).

Dans ce cas, l'immobilisation durant à peu près 1 mois et demi, le déplacement est envisageable grâce à l'utilisation d'une attelle servant à maintenir le genou en extension.

L'évolution de la fracture de la rotule se fait parfois vers l'arthrose ou le syndrome fémoro-patellaire. Le syndrome fémoro-patellaire est assez habituel et traduit une atteinte cartilagineuse de la rotule. Il se définit par une douleur du genou principalement lorsqu'il est plié, lors des mouvements et lors de la descente des escaliers (entre autres).

La face postérieure est aussi la face articulaire composé d'un tissu cartilagineux (2) en contact avec la trochlée du fémur.

Pathologie de la rotule

Notes et références


Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Rotule_(os).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 21/11/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu