Hypophyse

L'hypophyse ou glande pituitaire est une glande endocrine qui se trouve dans une petite cavité osseuse à la base du cerveau, la selle turcique.


Catégories :

Neuroanatomie - Anatomie humaine par système - Système endocrinien - Système sécréteur - Tête et cou - Glande

Recherche sur Google Images :


Source image : vulgaris-medical.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • petite glande endocrine localisée sous le cerveau et remplissant de nombreuses fonctions dont la régulation de l'activité des gonades (source : simon.laplanche.club)
  • Glande appendue au cerveau qui contr?le et stimule la s?cr?tion par les ovaires chez la femme et le testicule chez l'homme des hormones sexuelles. Agit aussi sur le d?clenchement de l'ovulation. (source : maia-asso)
  • Glande situèe sous la base du cerveau en arrière des fosses nasales, contrôlée par le cerveau (hypothalamus) etcontrôlant l'ensemble des glandes de l'organisme (thyroïde, surrénales, glandes mammaires etc... ). (source : nouvian)
Vue en 3D de l'hypophyse (en rouge).
Emplacement de l'hypophyse (orange)

L'hypophyse ou glande pituitaire (hypophysis, glandula pituitaria) est une glande endocrine qui se trouve dans une petite cavité osseuse à la base du cerveau, la selle turcique (sella turcica). Elle est reliée à une autre partie du cerveau nommée l'hypothalamus. Elle produit des hormones qui gèrent une large gamme de fonctions corporelles, dont les hormones trophiques qui stimulent les autres glandes endocrines. Cette fonction inspirait les scientifiques à l'appeler la «glande maîtresse» du corps, mais actuellement on sait que l'hypophyse est régulée par les hormones (neuro-hormones) émises par l'hypothalamus.

Cet organe existe sous sa forme typique chez l'ensemble des vertébrés.

Subdivisions

L'hypophyse se divise en deux lobes : l'anté-hypophyse (adénohypophyse) en avant, et la post-hypophyse (neurohypophyse) en arrière. L'adénohypophyse dérive du plafond de la cavité buccale primitive (stomodeum), alors que la neurohypophyse est une extension de l'hypothalamus, relié à ce dernier par la tige pituitaire, et contient les axones de neurones dont les corps cellulaires se trouvent dans l'hypothalamus. On peut aussi trouver entre l'anté-hypophyse et la post-hypophyse, une troisième structure, l'hypophyse intermédiaire, bien développée chez certaines espèces animales : chez l'homme, l'hypophyse intermédiaire est uniquement visible en période fœtale et jusqu'à l'âge de dix ou vingt ans ; chez l'adulte, il subsiste quelques structures kystiques.

Pineal gland = Épiphyse
Cerebellum = Cervelet
Pituitary gland = Hypophyse
Pons = Pont de Varole
Medulla oblongata = bulbe rachidien
Spinal cord = Mœlle épinière

Embryologie

Elle est constituée par la soudure de deux invaginations :

L'anté-hypophyse

Article détaillé : anté-hypophyse.

L'anté-hypophyse contient de nombreux types cellulaires différents qui sécrètent chacun une ou plusieurs des hormones suivantes :

En cas de défaut de production, on parle d'hypopituitarisme (insuffisance antéhypophysaire). Il peut s'agir d'un déficit d'une ou plusieurs hormones (insuffisance somatotrope isolée chez l'enfant par exemple, se traduisant par un retard de croissance).

IRM : micro adénome hypophysaire lactotrope

L'hypersécrétion est due le plus fréquemment à un adénome. Les adénomes sont par ordre de fréquence :

On parle de micro adénome (moins de 1 cm) ou de macro adénome hypophysaire (plus de 1 cm).

Un macro adénome peut apporter un excès d'hormone (s) et , dans le même temps, comprimer l'hypophyse saine, entraînant un déficit d'une ou plusieurs autres hormones.

L'anté-hypophyse se forme à partir d'un diverticule dorsal de la bouche primitive : cette ébauche est nommée la Poche de Rathke, constituée d'un feuillet antérieur (futur anté-hypophyse), d'un feuillet postérieur (futur hypophyse intermédiaire), et d'une région centrale, la fente hypophysaire.

La post-hypophyse

La post-hypophyse ou neurohypophyse est en fait une projection de l'hypothalamus, elle consiste en une agglomération d'axones projetés par les noyaux contenant les corps cellulaires des neurones. Ces neurones sont en contact avec des capillaires sanguins entrant par l'artère hypophysaire inférieure et sortant par la veine hypophysaire. Les axones vont sécréter dans ces capillaires sanguins le contenu des granules de sécrétion qu'ils contiennent, qui vont libérer les deux neurohormones qui sont sécrétées au niveau de la neurohypophyse, soit la vasopressine et l'ocytocine. Elle ne produit pas ses propres hormones ; elle ne fait qu'entreposer et distribuer les hormones ocytocine et vasopressine sous forme de neurosécrétions.

La post-hypophyse se forme à partir d'une projection du plancher du diencéphale, qui donnera l'hypothalamus et la post-hypophyse, reliés par la tige pituitaire. Cette ébauche tend à se rapprocher de l'ébauche de l'antéhypophyse, puis fusionne avec elle durant la période fœtale.


Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Hypophyse.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 21/11/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu