Glycémie

La glycémie sert à désigner le taux de glucose dans le sang ou plus précisément dans le plasma.



Catégories :

Chimie clinique - Endocrinologie - Régulation

Définitions :

  • taux de glucose dans le sang. On parle d'hyperglycémie quand ce taux s'élève, et d'hypoglycémie quand il s'abaisse en dessous de la valeur normale (inférieure à 1, 4 grammes par litre à jeun chez un sujet sain). (source : www-c.inria)
  • taux de glucose dans le sang (en gr/L). La régulation de la glycémie est sous contrôle des hormones insuline et glucagon sécrétées selon les besoins de l'organisme par les cellules des îlots de Langherans du pancréas. Cette glycémie est en permanance régulée (schéma de régulation) (source : premiumorange)
  • Hématologie, endocrinologie et métabolisme, diabétologie - N. f. * glyco : du grec glukus [gluc (o) - ou glyc (o) -], de saveur sucrée ; le plus... (source : georges.dolisi.free)

La glycémie (du grec glukus = doux et haima = sang) sert à désigner le taux (la concentration) de glucose dans le sang ou plus précisément dans le plasma.

Elle est mesurée généralement en gramme de glucose par litre de sang, ou en millimoles de glucose par litre de sang.

Valeurs normales

Chez l'homme, la glycémie est particulièrement finement régulée. On peut par conséquent parler de valeurs normales et de valeurs pathologiques. Les seuils fluctuent selon l'état nutritionnel, surtout la différence entre la glycémie à jeun et la glycémie post-prandiale (c'est-à-dire après un repas). Elle fluctue aussi selon l'âge et en cas de gestation essentiellement. Ces valeurs sont différentes dans d'autres espèces animales.

La valeur maximale a jeun acceptable pour ne pas être reconnu diabétique, qui était jadis de 1, 4 g/l a été ramenée à 1, 26 g/l dans les années 1990.

En 2006, une glycémie est reconnue normale si elle est comprise entre 0, 74 g/l et 1, 16 g/l, avec une moyenne de 0, 85g/l. Une glycémie post-prandiale (après un repas) peut aller jusqu'à 1, 4 g/l soit entre 5 et 7 mmol/l.

Si la glycémie est trop élevée, on parle d'hyperglycémie qui fait partie des signes du diabète. Si elle est trop basse, on parle d'hypoglycémie.

Des appareils portatifs à électrode jetable ("glucomètres") permettent de la mesurer de façon indolore et peu coûteuse. Aux États-Unis, ceux-ci sont en vente dans les supermarchés.

Techniques de mesure

Presque l'ensemble des techniques actuelles reposent sur l'utilisation de la glucose-oxydase, couplée à une réaction colorimétrique. Une technique non-invasive, mais indirecte, part de mesures de la résistivité cutanée, en supposant que celle-ci dépend principalement de la natrémie, elle-même inversement corrélée à la glycémie.

Régulation de la glycémie

Article détaillé : Régulation de la glycémie.

Celle-ci met en œuvre des hormones, essentiellement l'insuline et le glucagon, mais aussi de nombreuses cellules (du pancréas et des organes effecteurs).

Vocabulaire apparenté

1 diabète 2 hypoglycémie 3 hyperglycémie

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Glyc%C3%A9mie.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 21/11/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu