Digestion

La digestion est le processus au cours duquel un organisme vivant reçoit du milieu extérieur des aliments, les modifie pour les transformer en nutriments et sélectionne les éléments assimilables ou non.


Catégories :

Système digestif

Recherche sur Google Images :


Source image : stephanierosebio156.blogspot.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • digestif - Qui permet de la digestion; Qui aide à la digestion, en parlant de certains remèdes; Médicament aidant à la digestion; Alcool aidant à la digestion (source : fr.wiktionary)
Le dispositif digestif de l'homme.

La digestion est le processus au cours duquel un organisme vivant reçoit du milieu extérieur des aliments (eau, molécules organiques et minéraux), les modifie pour les transformer en nutriments et sélectionne les éléments assimilables ou non. Par définition, la digestion est un processus présent chez l'ensemble des organismes hétérotrophes. Cette digestion se réalise dans un dispositif digestif qui peut correspondre à une simple vacuole digestive d'une eubactérie, ou se spécialiser comme c'est le cas des mammifères ruminants (vache). Face à l'hétérogénéité du vivant vis-à-vis des stratégies de digestion, l'adoption du regroupement de ces stratégies selon le substrat organique digéré semble le plus commode.

Digestion

Organe Action (s) mécanique (s) Action (s) chimique (s) Ce qui entre Ce qui sort
La Bouche.
  • Les dents coupent, déchirent et broient.
  • La langue mélange les aliments à la salive et malaxe les aliments. Elle joue le rôle d'une spatule naturelle.
La salive débute la digestion de l'amidon, qui est hydrolysé (par l'amylase). Mais aussi des lipides grâce à la lipase salivaire. Les aliments. Le bol alimentaire.
La gorge (pharynx). Aucune. Le bol alimentaire. Le bol alimentaire (ou bolus).
l'œsophage. Le péristaltisme (on peut manger la tête en bas ou en l'absence de gravité). Continuité de l'action de la ptyaline (amylase salivaire) car le pH est toujours favorable. Le bol alimentaire. Le bol alimentaire.
l'estomac. Le malaxage (mélange et mise en contact du bol alimentaire et des sucs digestifs). Le bol alimentaire prend 8 sec à se rendre de la bouche jusqu'à l'estomac. Le bol séjournera pendant à peu près 4 heures dans l'estomac avant de continuer sa route.
  • De l'acide chlorhydrique (produit par les cellules pariétales) est présent pour favoriser la lyse des macromolécules en molécules plus simples. Il joue aussi un rôle d'antiseptique pour tuer les bactéries qu'on a avalé en même temps que la nourriture.
  • L'acidité permet aussi l'activation des enzymes (la pepsine produite par les pepsinogènes) de la digestion.
  • Le suc gastrique composé d'enzymes continue la digestion.
  • La lipase gastrique va agir sur les TAG et les transformer en AG et glycérol.
  • l'HCl agira aussi sur les protéines structurées (viandes) et la pepsine sur les non structurées (poissons)
Le bol alimentaire. Le chyme.
Le duodénum. Le péristaltisme. La bile émulsionne les graisses. Le suc pancréatique continue la digestion. Il contient 3 enzymes : la protéase (= enzyme attaquant les protéines), la lipase (= enzyme attaquant les lipides) et l'amylase (ou sucrase) (=enzymes attaquant amidon et sucre lent) Le chyme. Le chyle.
l'intestin grêle. Le péristaltisme y est lent pour favoriser les échanges. Le chyme. Les nutriments vont dans le sang. Les graisses vont dans la lymphe.
Le gros intestin (côlon). Le péristaltisme.
  • La flore intestinale condense les déchets et les modifie en s'y nourrissant.
  • Le côlon est le siège de l'absorption de l'eau.
Les déchets. Les matières fécales via le rectum puis l'anus.

Les aliments liquides sont pour la majorité digérés et assimilés dans l'organisme par le gros intestin.

Source : Cours de Biologie, 2ème année Calvin, Genève Suisse

Digestion de particules ligneuses

Digestion d'aliments solides

Pour illustrer la digestion d'aliments solides l'exemple de la physiologie digestive humaine peut-être utilisé.

Le cas des champignons et végétaux

Le processus de la digestion n'est pas réservé aux animaux. Des plantes carnivores capturent d'autres organismes, le plus fréquemment des animaux invertébrés, et les digèrent chimiquement. Les champignons sont aussi en mesure de digérer de la matière organique.

Notes et références


Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_gastro-intestinal.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 19/11/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu