Diaphragme

Le diaphragme est une vaste nappe musculaire qui ferme le thorax en haut et la cavité abdominale en bas.


Catégories :

Muscle - Anatomie humaine par système - Abdomen - Anatomie de l'appareil respiratoire

Recherche sur Google Images :


Source image : vulgaris-medical.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • Le diaphragme (ou diaph) est un "iris" pouvant se refermer en laissant en son centre un trou plus ou moins grand.... (source : scuadra)

Le diaphragme est une vaste nappe musculaire qui ferme le thorax en haut et la cavité abdominale en bas.

C'est un muscle digastrique à ventres opposés. Constitué de deux hémicoupoles droite et gauche à convexité supérieure relié par une dépression fibreuse à concavité supérieure (le centre tendineux ou centre phrénique).

C'est un des seuls muscles dont on peut contrôler la contraction (comme les muscles striés), de même qu'il se contracte indépendamment comme les muscles lisses.

Fonction

La contraction du diaphragme assure une pénétration facile dans l'expansion de la cage thoracique et sert à créer une dépression dans les poumons entraînant une entrée d'air, donnant la possibilité ainsi l'inspiration.

L'expiration est passive, par décontraction du diaphragme. Pour un ordre d'idée, quand notre diaphragme s'abaisse de 1 cm, c'est 500 mL d'air qui entrent dans nos voies respiratoires.

Mécanisme

Le mécanisme d'inspiration se décompose en deux phases :

Diaphragme.gif

Elle résulte d'un aplatissement des coupoles, et d'un abaissement du centre phrénique, les points fixes étant les insertions sur la 10e côte, et a pour conséquence un appel d'air au niveau des poumons. Le mouvement étant dirigé vers le bas, les viscères abdominaux s'en trouvent comprimés : on observe alors un "gonflement du ventre", le muscle abdominal transverse jouant un rôle de contre appui.

Le centre phrénique devient le point fixe tandis que les fibres continuent de se contracter en entraînant une élévation des côtes basses (les côtes basses étant à la base dirigées vers le bas, il suffit alors de les horizontaliser : c'est l'action du diaphragme). Cette élévation augmente le diamètre transversal et antéro-postérieur de la cage thoracique.

Comment le centre phrénique devient-il un point fixe ? Pour que le centre phrénique devienne un point fixe lors de la contraction du muscle diaphragme, il doit prendre appui sur la masse viscérale qui a été préalablement comprimée lors de la phase dite abdominale. Une autre manière d'obtenir un point d'appui pour le centre phrénique est la position couchée sur le ventre, c'est-à-dire en décubitus ventral, on a là aussi une compression des viscères.

L'expiration quant à elle est normalement passive et se définit par un relâchement des muscles ainsi qu'à la gravité.

Constitution

Vue inférieure du diaphragme humain

Insertion

Les insertions sont de trois types :

  1. la face endothoracique des côtes
  2. du 7e au 9e cartilage costal
  3. la 10e côte
  4. sur l'arcade costale de la 1re côte flottante
  5. sur l'arcade du carré des lombes (qui devient le ligament arqué latéral)
  6. sur l'arcade du psoas (devenu ligament arqué médial dans la nomenclature mondiale)
  1. Le pilier musculaire droit : Se détache du pilier tendineux gauche en avant de la face antérieure de T12.
  2. Le pilier musculaire gauche : Se détache du pilier tendineux droit en avant de la face antérieure de T12.

Les piliers tendieux droit et gauche s'insèrent sur les face antérieures de vertèbres lombaires.

S'organisent en piliers charnus droit et gauche. Les piliers fibreux droit et gauche sont reliés par des fibres médio-vertébrales de LUSCHKA.

Orifices du diaphragme (ou hiatus)

Pathologies

Troubles du fonctionnement

Ce syndrome est d'origine psychosomatique. Il peut être lié au stress, à l'angoisse, à un choc émotionnel, etc. et se traduit physiologiquement par un "blocage" du diaphragme dont les filaments d'insertion restent contractés. Parallèlement au traitement de la cause du trouble psychologique lui-même, ce syndrome peut être apaisé par l'apprentissage des techniques de la respiration abdominale aussi utilisée en plongée, en chant, en travail scénique, en musique instrumentale à vent, en arts martiaux, en yoga, en sophrologie, en équitation centrée, etc. et qui consiste essentiellement en un travail d'assouplissement et d'étirement du diaphragme.

Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Diaphragme_(organe).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 21/11/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu