Côlon ascendant

Le côlon ascendant est la première partie du côlon. Elle couvre du cæcum à l'angle colique droit, qui donne naissance au côlon transverse.



Catégories :

Anatomie de l'appareil digestif - Anatomie humaine par système

Appellations anatomiques
Nouvelle {{{nouvelle}}}
Ancienne
Latine Colon ascendens
Anglo-saxonne Ascending colon
Le côlon ascendant en vert se situe sur la gauche de l'image

Le côlon ascendant est la première partie du côlon. Elle couvre du cæcum (prononcé sékom[1], [2]) à l'angle colique droit (ou angle hépatique), qui donne naissance au côlon transverse. C'est le plus volumineux segment du colon.

Configuration externe

Le côlon ascendant a une disposition verticale. Il est localisé à droite dans la cavité abdominale. Il est constitué, comme le reste du gros intestin, par une alternance entre des zones dilatées : les haustrations, et de zones rétrécies : les plis semi-lunaires. Il possède en surface 3 bandelettes : les tænia (1 sur la face antérieure, 2 sur la face postérieure).

Configuration interne

Globalement semblable à celle de la totalité de l'intestin, elle est constituée de plusieurs couches concentriques, ainsi réparties de la plus interne à la plus externe :

  1. une muqueuse, sans valve ni valvule
  2. une sous-muqueuse, riche en structures vasculaires et nerveuses
  3. une musculeuse lisse en deux couches : interne dont les fibres sont à disposition circulaire ; externe dont les fibres sont à disposition longitudinale
  4. une enveloppe séreuse constituée de péritoine.

Topographie

Il est localisé dans les régions du flanc et de l'hypochondre droit. Il monte juste qu'à hauteur de la seconde vertèbre lombale.

Rapports

  1. Avec le péritoine : il est entouré de péritoine viscéral, qui se réfléchit vers l'arrière en péritoine pariétal, formant ainsi le fascia de Toldt, qui l'accole à la paroi postérieure. Ainsi, le colon ascendant est un segment non-mobile du gros intestin
  2. Postérieurs : il entre en rapport avec le flanc droit de la colonne vertébrale
  3. Antéro-latéraux : avec la face profonde de la paroi abdominale
  4. Médiaux : avec l'iléon

Vascularisation

Elle est assurée par la circulation mésentérique supérieure.

Innervation

De type neurovégétative (involontaire), elle est constituée de voies sympathiques et parasympathiques, à la fois sensitives et motrices, dont les fibres naissent du plexus aorto-mésentérique.

Notes et références

  1. Cæcum, dico-definitions. com
  2. Cæcum, mediadico. com

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%B4lon_ascendant.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 21/11/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu