Artère pulmonaire

Les artères pulmonaires sont des artères qui transportent le sang du cœur aux poumons.


Catégories :

Artère - Anatomie du système cardio-vasculaire - Anatomie humaine par système - Anatomie cardiaque - Anatomie de l'appareil respiratoire

Vaisseaux thoraciques, l'artère pulmonaire est en bleu

Les artères pulmonaires sont des artères qui transportent le sang du cœur aux poumons.

Anatomie

Anatomie schématique du cœur ouvert, (en rose le myocarde)

L'artère pulmonaire (5) part du ventricule droit (10) du cœur auquel elle est scindée par la valve pulmonaire (13). Elle se dirige en haut, a un diamètre d'un peu plus de 2 cm chez l'adulte et se sépare rapidement en artères pulmonaires droite et gauche qui se dirigent vers leur poumon respectif. L'artère pulmonaire droite passe sous la crosse de l'aorte. Arrivées au niveau des hiles pulmonaires, elles se divisent en multiples branches correspondant chacune à un lobe puis à un segment du poumon.



Physiologie

L'artère pulmonaire contient du sang peu oxygéné et riche en gaz carbonique, contrairement au réseau artériel classique. La pression de l'artère pulmonaire est bien inférieure à celle dans l'aorte. Le débit est théoriquement le même.

Chez le fœtus la majorité du flux sanguin de l'artère pulmonaire est dévié par le canal artériel vers l'aorte. La connexion du canal artériel avec l'aorte se fait après le départ des artères destinées au cerveau du fœtus. À l'apparition, ce canal se ferme assurant le schéma circulatoire habituel et devient le ligament artériel.
(voir aussi circulation fœtale)

Exploration

On peut :

Mesure de la pression de l'artère pulmonaire

Visualisation des artères pulmonaires

Maladies des artères pulmonaires

L'embolie pulmonaire est une obstruction de ces artères par un caillot ou une bulle de gaz qui ne se dissout pas dans le sang (décompression des plongeurs). Les artères ne sont le plus souvent pas les responsables de l'accident, mais subissent les effets de la maladie thrombœmbolique. Les examens permettant d'explorer l'embolie sont principalement

Certaines cardiopathies congénitales peuvent concerner ces artères :

La pression de l'artère pulmonaire peut être trop élevée. Il s'agit dans ce cas d'une hypertension artérielle pulmonaire ou HTAP qui est une maladie complètement différente de l'hypertension artérielle commune. Elle peut être soit primitive (c'est-à-dire sans cause) soit secondaire (médicaments surtout les amphétaminiques utilisés comme coupe-faim, insuffisance respiratoire chronique, embolie pulmonaire importante ou à répétition…).

Recherche sur Google Images :



"Trachée et artère pulmonaire"

L'image ci-contre est extraite du site vulgaris-medical.com

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (535 x 398 - 38 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Art%C3%A8re_pulmonaire.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 21/11/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu